Presse

Cadre social

L’AFRA met en garde le Gouvernement contre toute tentation d’extension aux opérateurs alternatifs, fret comme voyageurs, des mesures qu’il impose à la SNCF.

Claude Steinmetz is the new President of AFRA

Claude Steinmetz, director of Transdev’s rail operations in France, will take over from Albert Alday, CEO of Thello, as President of AFRA (Association française du rail). Claude Steinmetz is also Chairman of […]

Pierre Cardo, Président de l’ARAFER

copyright ARAFER

Le président de l’ARAFER quittera ses fonctions en juillet prochain. Son successeur sera nommé par décret après audition des candidats par l’Assemblée Nationale et le Sénat.

L’Etat français abandonne l’exploitation des trains de nuit

Les membres de l’AFRA, considèrent que les premières propositions de l’Etat ne sont pas de nature à rassurer les industriels et les opérateurs sur la capacité du gouvernement à redynamiser le secteur ferroviaire en France face à la concurrence des autocars.

The French State abandons the operation of night trains

At his press conference on February 19, 2016, Secretary of State, Alain Vidalies, requested the Transport Contracting Authority, under the supervision of the State, to call for expressions of interest from rail operators to determine the conditions for the operation of night trains.

Les organisations professionnelles demandent le gel des tarifs « fret » de SNCF Réseau

copyrigths Afra

Les organisations professionnelles du fret ferroviaire (donneurs d’ordre et prestataires) s’inquiètent du pilotage à vue du fret ferroviaire. Elles demandent un rapprochement du coût sillon de la moyenne européenne (2,8€ par train.kilomètre) et dans l’immédiat le gel des redevances sur la base des tarifs de 2016, afin de préserver la compétitivité du rail.

Laurent Mazille, Directeur des relations institutionnelles de Transdev

©Franck Dunouau

Transdev réalise 10% de son CA avec le ferroviaire et opère 6% des trains régionaux allemands. En France, les régions réduisent les services, ferment des gares, substituent l’autocar au train car le coût des TER n’est pas maîtrisé. Dès 2016, on peut envisager des expériences d’ouverture à la concurrence.