KVB (Contrôle de Vitesse par Balises)

Sur les TGV, le KVB réalise un contrôle automatique de la vitesse réelle du train et la compare avec la vitesse autorisée. Si le freinage est trop tardif ou trop faible, dans un premier temps, rappel au mécanicien, puis dans un second temps, freinage automatique d’urgence. Le KVB diminue la fluidité du trafic (acquisition discontinue de l’information : la nouvelle information n’est accessible qu’à la balise suivante) mais assure une sécurité pratiquement absolue.