L’ouverture régionale en chiffres

Dette financière nette, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Italie, 2014 (milliards d’euro)

© Afra, d’après données SNCF, SNCF Réseau, DB, Network Rail, FSI

L’endettement financier net du secteur public ferroviaire correspond à celui des groupes DB en Allemagne, SNCF en France, FSI en Italie. Pour la Grande-Bretagne, seul le gestionnaire d’infrastructure Network Rail (NR) est pris en compte puisque les opérateurs sont privés. NR apparaît le plus endetté devant la SNCF. Attention toutefois aux effets de change : en livre sterling, la dette de NR est de 37,4 milliards et elle a davantage augmenté ces dernières années en livre qu’en euro du fait de la hausse de la monnaie européenne jusqu’en 2014. Les dettes de DB et surtout de FSI (qui reprend en compte au niveau du groupe la dette du réseau) sont beaucoup plus modestes. Pour la SNCF et DB, on a distingué la dette totale et la dette propre au gestionnaire de réseau.

Part modale du fret ferroviaire, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Italie, évolution 2002/2013 (%)

© Afra, d’après données Eurostat

Jusqu’en 2006, les parts modales du ferroviaire se sont accrues dans les quatre pays. Mais depuis, elles stagnent en France. Seule la Grande-Bretagne a vu un accroissement important et constant de cette part modale.

Qualité du service, Grande-Bretagne, France, données 2013 (%)

Ponctualité et fiabilité des trains

* France > 57 % de très ou plutôt satisfaits

* Grande-Bretagne > 73 % de très ou plutôt satisfaits

Fréquence des trains

* France > 67 % de très ou plutôt satisfaits

* Grande-Bretagne > 77 % de très ou plutôt satisfaits

Information des voyageurs en gare

* France > 78 % de très ou plutôt satisfaits

* Grande-Bretagne > 80 % de très ou plutôt satisfaits

Information des voyageurs durant le voyage

* France > 43 % de très ou plutôt satisfaits

* Grande-Bretagne > 70 % de très ou plutôt satisfaits

(*Sources : Eurobarometer survey on passenger’s satisfaction with rail services, décembre 2013 )

Note au lecteur

Les principales sources utilisées pour l’élaboration de cette lettre sont, par pays, les suivantes :
  • Allemagne : Deutsche Bahn Group, DB Regio, BAG SNPV, Bundesministerium für Verkehr und digitale Infrastruktur.
  • France : Groupe SNCF, Insee, Comptes des transports, ministère du Développement durable.
  • Grande-Bretagne : Office of rail regulation (ORR), Competition & Market Authority (CMA), Department for Transport (DFT), Brooks Report.
  • Italie : Ferrovie dello Stato Italiane (FSI), Rete Ferroviaria Italiana (RFI), The European House-Ambrosetti, Brooks Report.

Les références plus précises des statistiques citées figurent en légende de chaque graphique et en notule statistique, ainsi qu’en fin des quatre articles relatifs aux pays.