L’ARAF donne son feu vert à Thello sur Milan-Marseille

Dans une décision du 8 octobre, l’autorité de régulation des activités ferroviaires (ARAF) a estimé que “le service de transport de voyageurs envisagé par l’entreprise ferroviaire Thello entre Milan, Gènes, Monaco, Nice et Marseille ne portrait pas atteinte à l’équilibre économique du contrat de service public liant la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la SNCF”.

Cette décision fait suite à la saisine du régulateur par la région PACA pour déterminer si le service international que Thello projette d’ouvrir entre Milan et Marseille ne nuisait pas à l’équilibre d’exploitation de ses TER. Ce qui est en l’occurrence visé c’est le cabotage entre les gares de Menton, Nice, Antibes, Cannes, St Raphaël, les Arcs, Toulon et Marseille St Charles.
Après l’avis favorable émis en juillet par l’ARAF concernant la qualification de “ligne internationale ouverte à la concurrence” (la preuve que l’essentiel du trafic voyageur se fait à l’international), cette nouvelle décision ouvre les portes à l’autorisation définitive d’exploitation sur laquelle le ministre des transports doit se prononcer dans un délai d’un mois.
Une décision attendue avec impatience par les associations des usagers en région PACA et par les partisans de l’ouverture du marché qui permettra l’émergence de nouvelles offres de service.