Un prêt de 200 millions de la BEI à Rhône-Alpes pour le TER

La Banque européenne d’investissement (BEI) vient d’assurer le financement de la moitié du coût des 40 rames électriques Regio 2N du constructeur Bombardier qui vont permettre de fluidifier le trafic sur les axes Lyon-Saint-Etienne, Lyon-Ambérieux et Vienne-Villefranche.

Un prêt de 200 millions d’euros sur trente ans à taux réduit a en effet été signé la semaine dernière entre le président de la région Rhône-Alpes Jean-Jacques Queyranne et le vice-président de la BEI Philippe de Fontaine Vive. Grâce à ces rames à deux niveaux qui seront livrées à partir de 2014, la Région compte offrir 14.000 places assises supplémentaires sur les lignes les plus fréquentées de Rhône-Alpes. Jean-Jacques Queyranne estime que « 95% de la flotte TER de la région sera ainsi modernisée d’ici fin 2015 ».