Les régions créent une association sur le matériel roulant

Sous la houlette de l’Association des régions de France (ARF), 7 régions françaises (*) ainsi que le syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF) ont créé, le 29 avril dernier, l’Association d’études sur le matériel roulant (AEMR) et désigné pour la présider Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes. L’objectif est de mener des études pour faire émerger des alternatives au système actuel d’achat des rames qui voit les régions, autorités organisatrices de transports (AOT), payer 100 % du matériel roulant utilisé par la SNCF sans pour autant en être propriétaires et sans être associées au descriptif technique.

A peine créée, l’AEMR a lancé une étude pour l’acquisition des TER. Dans la foulée de la remise à plat du secteur envisagée par la réforme ferroviaire (dont le projet de loi sera débattu à l’Assemblée nationale à partir du 16  juin prochain), cette étude se déroulera de septembre 2014 à septembre 2015 et vise à analyser le fonctionnement du système actuel, le comparer avec d’autres modèles européens et proposer plusieurs scénario pour rénover le processus de commande.
 
(*) Aquitaine, Bourgogne, Pays de la Loire, Picardie, Poitou-Charentes, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes,