La région Midi-Pyrénées chiffre à 400.000 € par jour le déficit du rail

En réponse aux questions de la Fédération Nationales des Associations des Usagers des Transports (FNAUT), Martin Malvy, président de la région Midi-Pyrénées, a indiqué que le déficit d’exploitation des transports ferroviaires régionaux s’élevait à 400.000 € par jour. « Je suis un défenseur du rail, affirme Martin Malvy, mais nous ne pourrons pas aller plus loin ».

Le président de région s’interroge sur « de meilleures conditions de gestion du système ferroviaire et une meilleure utilisation des financements considérables apportés par la région ». Et d’évoquer, en faisant référence à « l’offre globale de transport »,  le possible transfert de certaines lignes vers la route qui, selon lui, « permettrait de mieux répondre à la demande sur d’autres lignes saturées ». La région Midi-Pyrénées a, ces dernières années, remis à neuf près de 500 kilomètres de voies ferrées pour un montant total de 820 millions d’euros dont la moitié est à la charge de la région. Quant au nombre de voyageurs TER, il est passé en dix ans de 5 à 12 millions.