La région Lorraine demande des comptes sur les TER

Jean-Pierre Masseret, président de la région Lorraine, voudrait y voir plus clair sur les coûts d’exploitation des transports express régionaux (TER) circulant dans sa région. Il a rencontré le 15 janvier Guillaume Pepy, président de la SNCF, pour lui poser une question : qu’est ce qui justifie les 165 millions d’euros réglés chaque année par la région à l’opérateur historique alors qu’un diagnostic mené par une structure ferroviaire extérieure a estimé à 140 millions les coûts d’exploitations annuels des TER en Lorraine ?

Un delta qui, selon Patrick Hatzig, vice-président de la région en charge de la mobilité, cité par la Gazette des communes, mérite une explication : « Nous voulions que la SNCF justifie ligne par ligne sa facture. Nous sommes venus présenter nos griefs sur la transparence des comptes, auxquels nous ne comprenons rien, ou sur la réactivité du transporteurs à nos besoins d’exploitation ». La réunion, qui n’a pas permis d’éclaircir la question des frais d’amortissement, devrait néanmoins déboucher « sur un calendrier permettant d’aboutir à une vision partagée des charges financières liées à l’exécution du service des TER ».