Deux régions en colère contre la SNCF

Selon le quotidien « La Dépêche du Midi », Alain Rousset, président du conseil régional d’Aquitaine, envisage de saisir le juge administratif en vue soit de dénoncer la convention qui lie actuellement la Région à la SNCF, soit d’obtenir la mise sous séquestre d’une partie des versements prévus par cette convention. En cause : la gestion calamiteuse par la SNCF des trains express régionaux qui ont enregistré 235 retards pour le seul mois de janvier 2012. « Si des progrès ne sont pas enregistrés rapidement, assure Alain Rousset, nous pourrions être amenés à revoir notre programme d’investissements et à remettre en cause un certain nombre de décisions. »

Quelques jours plus tard, c’est Marie-Guite Dufay, présidente de la région Franche-Comté, qui adressait un courrier à Guillaume Pépy, président de la SNCF, pour dénoncer les dysfonctionnements – annulations de trains, retards, pannes… – qui touchent les transports express régionaux en Franche Comté. « Les travaux d’infrastructure engagés sur les rails, écrit Marie-Guite Dufay, ne peuvent constituer l’unique explication à ce dérèglement. »