Pas de bouleversements majeurs au cabinet du nouveau secrétaire d’Etat aux transports

La composition du cabinet du nouveau secrétaire d’Etat aux transports Alain Vidalies ne comporte pas de bouleversements majeurs par rapport à l’équipe constituée au printemps dernier par son prédécesseur Frédéric Cuvillier. Ainsi, Véronique Hamayon-Tarde, ancienne secrétaire générale du Syndicat des Transports d’Ile de France (STIF), a été reconduite à son poste de directrice de cabinet du secrétaire d’Etat tandis que Marc Borrel demeure directeur adjoint. Inchangés également, les postes de conseiller aux transports routiers et urbains (Radia Ouarti), de conseiller aux affaires sociales (Frédéric Guzy) et de conseiller aux affaires industrielles et financières (Cyril Forget).

Un changement est cependant important à signaler : le conseiller ferroviaire de Frédéric Cuvillier, Julien Matabon, vient d’être nommé secrétaire général du STIF. Il est remplacé dans cette fonction par Patrice Saint-Blancard qui était jusque-là responsable de l’offre ferroviaire au sein du STIF. Enfin, Jean Mallot, ancien directeur de cabinet d’Alain Vidalies lorsque ce dernier était ministre délégué aux relations avec le Parlement, est nommé conseiller politique, Grégoire Kopp devient conseiller communication et presse et Christel Perot-Camus chef de cabinet.