Le sénateur Louis Nègre élu nouveau président du Gart

Le sénateur-Maire UMP de Cagnes-sur-mer Louis Nègre a été élu président du Groupement des autorités responsables de transport (Gart) en remplacement de Roland Ries (PS), maire de Strasbourg. Louis Nègre préside également la Fédération des industries ferroviaires (FIF), et il co-préside l’association Transport développement intermodalité environnement (TDIE). Celui qui a été, pour l’opposition, un des principaux acteurs de l’élaboration de la réforme ferroviaire au Sénat, prend la tête du GART alors que les collectivités locales manifestent de plus en plus d’inquiétude à propos de la baisse de 11 milliards d’euros en trois ans des dotations de l’Etat.

Le nouveau président a indiqué qu’il jugeait trois dossiers prioritaires :
– Le déblocage de la centaine de projets mobilité durable victimes de l’abandon de l’écotaxe. Louis Nègre souhaite à cet égard que « le gouvernement ne tarde plus à annoncer les ressources qui compléteront ce péage ».
– La décentralisation du stationnement payant sur voirie dont les décrets d’application de la loi votée en 2013 devraient permettre l’entrée en vigueur d’ici à deux ans.
– La lutte contre la fraude dans les transports qui fait perdre, selon Louis Nègre, « 500 millions d’euros par an aux autorités organisatrices de transport ».