Trafic interrompu en Vallée de la Maurienne : pour un redémarrage au plus tôt

Le 2 juillet dernier, la Vallée de la Maurienne a été touchée par d’importants orages ayant entraîné un glissement de terrain recouvrant de boue une petite partie de la voie ferré.

Suite à cet événement climatique, le trafic ferroviaire a été totalement interrompu entre Saint-Jean-de-Maurienne et Modane. D’après les informations communiquées par SNCF Réseau, le trafic ne devrait pas reprendre avant au plus tôt début août voire mi-août.

Une telle suspension du trafic n’est ni acceptable ni soutenable pour les entreprises ferroviaires empruntant ces voies. Par exemple, ce sont 1000 voyageurs par jours, dans les deux sens, faisant la liaison Paris-Venise à bord des trains de nuit Thello qui se retrouvent privés de leur train. De même, l’interruption de plus d’une dizaine d’allers-retours par semaine opérés sur cette ligne par ECR va entraîner le report sur la route de près de 360 camions.

La situation est donc très préoccupante et il est primordial que SNCF Réseau fasse le nécessaire le plus rapidement possible pour redémarrer le trafic ferroviaire.

La situation est d’autant plus incompréhensible que l’autoroute parallèle à la voie ferrée, qui a également été touchée par le glissement de terrain, n’a pas été fermée et le trafic routier n’a pas été interrompu.

C’est la raison pour laquelle l’AFRA a adressé un courrier à M. Patrick JEANTET, Président-Directeur général de SNCF Réseau, afin de lui demander de prendre toutes les mesures nécessaires pour permettre une reprise du trafic ferroviaire dans les plus brefs délais.