Les chargeurs jugent le transport ferroviaire

Ce ne sont pas moins de 70 chargeurs français, industriels ou entreprises de la grande distribution, qui ont participé au nouveau baromètre du cabinet de conseil en stratégie Eurogroup Consulting. Une étude inédite rendant compte de la perception qu’ont les chargeurs du transport ferroviaire en France.

Interrogés en ligne du 3 décembre 2012 au 31 janvier 2013, ces derniers expriment leurs avis sur les forces en jeu, la lisibilité du secteur ferroviaire et leur degré de satisfaction selon les modes de transport utilisés. Les résultats du baromètre, rendus publics le 27 mars à l’occasion de la trentième édition de la Semaine International du Transport et de la Logistique (SITL), font apparaître, à côté de l’extrême satisfaction vis-à-vis du transport routier (91% de satisfaits ou très satisfaits), une nette insatisfaction (61%) à l’égard du transport ferrovaire jugé, par 60% des sondés comme peu compréhensible et peu lisible, notamment en raison de la qualité incertaine du service, d’un accès peu aisé aux infrastructures et d’un insuffisant respect des délais. Toutefois, si ces conditions s’amélioraient, près de 80% des répondants seraient prêts à transporter davantage de marchandises par voie ferroviaire. Car ce mode de transport se voit reconnaître comme atouts les respect de l’environnement, la sécurité et l’intégrité des marchandises ainsi que l’adaptation aux marchandises transportées.