Nouvelle étape pour la grande vitesse britannique

La « High Speed 2″ (HS2) se prolonge. Après l’approbation, le 10 janvier dernier, du tracé de la première phase de la HS2 entre Londres et Birmingham, le tracé de la deuxième phase entre Birmingham et Manchester ou Leeds (ligne en Y) a été dévoilé le 28 janvier.

Ce nouveau tronçon, qui se prolongera ensuite jusqu’à Edimbourg et Glasgow, sera raccordé à la HS1 qui relie d’ores et déjà Londres au tunnel sous la Manche. La mise en service de la HS2 n’est cependant pas pour demain puisque les travaux sur Londres-Birmingham ne débuteront qu’en 2017 pour s’achever en 2026, tandis que les prolongements sur Leeds et Manchester ne se termineront qu’en 2032. Le coût énorme de cette HS2 – 40 milliards d’euros – est l’objet d’une polémique portant sur le prix de l’heure gagnée sur le futur trajet Londres-Edimbourg (3h30 au lieu de 4h30) mais également sur les nuisances occasionnées pour les 172.000 riverains de la ligne. Le Parlement britannique doit se prononcer définitivement fin 2013.