Espagne: Renfe, l’opérateur historique, divisé en quatre

Pour préparer l’ouverture à la concurrence et afin d’endiguer les pertes qui s’accumulent (173 millions d’€ prévus pour 2013 après 40 millions en 2012) pour former une dette de 5 milliards d’€, l’opérateur ferroviaire public espagnol Renfe Operadora va être scindé, à compter du mois de septembre, en quatre entités indépendantes : transports de voyageurs, transport de marchandises, maintenance, location de matériel roulant.

Selon l’hebdomadaire « Ville Rail et Transports », ces quatre sociétés seront détenues à 100% par l’entité publique Renfe qui endosserait, de facto, le rôle de holding. Renfe avait déjà abandonné, en 2005, son activité de gestionnaire de réseau après la création de AIF (« Administrador de Infraestructuras Ferroviairias »). Une nouvelle organisation qui ne devrait pas poser de problèmes à Bruxelles puisque la holding chapeaute des activités relevant du seul opérateur ferroviaire.