Espagne : la privatisation de la branche fret de Renfe sur les rails

L’opérateur ferroviaire historique espagnol Renfe, qui a été divisé l’an dernier en quatre entités indépendantes (transports de voyageurs, transport de marchandises, maintenance, location de matériel roulant) va s’engager dans le processus de privatisation de sa branche fret Renfe Mercancias (RM). C’est ce qu’a annoncé le 18 mars la ministre espagnole du développement Ana Pastor en soulignant que le capital de RM serait ouvert à un associé individuel privé à travers une procédure d’appel d’offre.

Selon le président de Renfe, Julio Gómez – Pomar , Renfe Mercancias « doit se muscler afin de se préparer à la concurrence aussi bien sur ce marché difficile (du fret ferroviaire) que vis-à-vis du transport routier ». A ce stade, ni le pourcentage de participation, ni l’identité des éventuels investisseurs potentiels n’ont été évoqué. Les observateurs espagnols citent cependant souvent le nom de la filiale fret de la Deutsche Bahn, DB Schencker Rail, qui a signé l’an dernier un accord de coopération avec Renfe Mercancias.