Entrée en vigueur de l’obligation d’affichage de l’empreinte carbone

Depuis le 1er octobre, l’affichage de l’empreinte carbone est devenue obligatoire pour tous les modes de transport de voyageurs ou de marchandise en France (Route, rail, fluvial, aérien).

Selon le ministère des transports et de l’écologie, cette mesure « constitue un premier pas vers une meilleure prise en compte des émissions de gaz à effet de serre dans les choix des voyageurs et des chargeurs » avec pour objectif « de les guider progressivement vers les solutions les plus respectueuses de l’environnement ». L’entrée en vigueur de la disposition a été accueillie avec réserve par la Fédération Nationale du transport routier qui y voit « une charge de travail supplémentaire », et donc un coût, pour les PME-TPE du secteur. L’excellence écologique du transport ferroviaire ne peut en revanche que s’en trouver confortée : la part modale du train dans les transports atteint 10% alors que le ferroviaire ne représente que 1,4% des émissions de CO2 dans le total des émissions engendrées par les activités de transport.