Veolia Transdev devient Transdev

Veolia Transdev (VTD), le groupe de transport public multimodaux, s’appelle désormais tout simplement Transdev. C’est ce qu’a annoncé fin mars son PDG Jean-Marc Janaillac comme signe d’un nouveau départ, celui du redressement du groupe.

Déficitaire de 380 millions d’euros en 2012 (dont 60 millions de perte opérationnelle), Transdev est en outre endetté de 1,9 milliard d’€. Pour se désendetter, le groupe va être recapitalisé de 800 millions d’€, la part de la CDC passant de 50 à 60% du capital par le biais de conversions de créances. D’ici à 2015, Transdev va se désengager des réseaux transport qu’il exploite dans une dizaine de pays d’Europe, notamment l’Allemagne, la Finlande, la Suède, la Belgique et l’Europe centrale.