Trenitalia lance le Frecciarossa 1000 sur les rails de la très grande vitesse

La compagnie ferroviaire nationale Trenitalia se met à l’heure de la très grande vitesse à l’occasion de l’Exposition universelle à Milan qui a été inaugurée le 1er mai dernier.

Le14 juin prochain, ce sont six ETR 1000 de Trenitalia qui entreront en service. Homologués à une vitesse de 300km/h, ils vont relier en 2h55 l’axe stratégique de 600 kilomètres entre Milan et Rome. Une fois obtenue l’homologation à 350km/h il y aura une réduction analogue des temps de voyage.

Le voyage inaugural a eu lieu le 25 avril dernier en présence du Président de la République, Sergio Mattarella. Trenitalia en a commandé 50 exemplairespour un montant de 1,6 milliard d’euros.Ce train à très grande vitesse, projeté pour rouler à la vitesse maximale de 400 km/h et à la vitesse commerciale de 350 km/h. Réalisé en partenariat entre le groupe Bombardier et Ansaldo Breda, l’ETR 1000 est  aujourd’hui le train « le plus rapide » en service en Europe.
Les rames sont construites en Italie et les constructeurs assureront également l’entretien dans le cadre d’un contrat d’une durée de dix ans avec l’opérateur ferroviaire historique.

Entièrement interopérable sur huit réseaux à grande vitesse européens (France, Allemagne, Espagne, Autriche, Suisse, Pays–Bas et Belgique), il pourra donc franchir les frontières et assurer des liaisons européennes.

L’ETR 1000 est une rame automotrice électrique avec huit voitures, 16 moteurs qui distribuent la traction sur tout le train et équipé avec la technologie de signalisation la plus avancée dénommée ETRMS niveau 2. Il offre une capacité de 457 places réparties entre quatre niveau de service (Executive, Business, Premium et Standard).