Les difficultés de la société Novatrans

Les chances de sauver Novatrans, la filiale de la SNCF spécialisée dans le transport combiné rail-route, s’amenuisent.

Après avoir enregistré une perte de plus de 18 millions d’euros l’an dernier pour un chiffre d’affaires de l’ordre de 87 millions en forte baisse par rapport aux exercices précédents, le conseil d’administration de la société a écarté l’hypothèse d’une nouvelle recapitalisation qui devrait normalement être refusée par Bruxelles. Il préfère demander aux quelques candidats qui ont manifesté un intérêt pour une reprise éventuelle d’améliorer leur offre d’ici à sa réunion du 8 juin prochain. Le conseil de Novatrans a en effet prévu de choisir ce jour-là entre la cession ou la liquidation amiable de l’entreprise.