La Frecciarossa 1000, arme de conquête pour Trenitalia

Le 3 juillet dernier, la première rame de train grande vitesse Frecciarossa 1000 (« flèche rouge ») a été présentée par Bombardier Transports au président de Trenitalia, Mauro Moretti.

L’exploitant ferroviaire public italien a en effet passé commande au constructeur canadien, pour 1,5 milliards d’euros, de 50 rames de ce TGV au design signé Bertone qui sera exploité, à partir de 2015, sur la ligne Rome-Milan. A 300 km/heure, Frecciarossa devrait effectuer le trajet en deux heures et vingt minutes et se poser ainsi en concurrent direct du nouvel entrant privé NTV, « Italo » qui a lancé l’an dernier sur cette ligne ses trains aux couleurs de Ferrari. La Frecciarossa a une capacité de vitesse de pointe de 400 km/heure (360 en exploitation commerciale) qui excède largement la vitesse maximale de 300 km/heure que les lignes italiennes autorisent. Une marge de performance révélatrice des ambitions continentales de Mauro Moretti qui a fermement l’intention d’exploiter ses rames sur les réseaux allemands et français.