Ferrovie dello Stato italiane : Moretti quitte le groupe sur un bon résultat 2013

Après 7 années passées à la tête du groupe, Mauro Moretti va quitter son poste de directeur général de Ferrovie dello Stato italiane (les chemins de fer italiens- FSI) pour prendre la tête de Finmeccanica, le second groupe industriel de la Péninsule dans lequel l’Etat italien conserve une minorité de blocage. En attendant que le successeur de Moretti soit désigné, FSI a publié ses résultats 2013 qui confirment le redressement du groupe après la profonde restructuration menée par Mauro Moretti.

Ainsi, le résultat net de FSI a progressé l’an dernier de plus de 20%, à 460 millions d’€ grâce à une augmentation de 1,2% (à 8,33 milliards d’€) de ses produits d’exploitation et à une baisse de 0,2% de ses coûts. En particulier, les revenus de la vente et des services sont en hausse de 86 millions en dépit de la première année pleine d’exploitation du concurrent privé NTV. Pour la première fois, l’EBITDA de FSI dépasse le seuil des 2 milliards d’€. En 2013, le groupe a investi 3,9 milliards d’€ (dont 1,6 milliard auto-financé) et prévoit un investissement supplémentaire de 24 milliards d’€ dans les quatre années à venir. Toutes les sociétés du groupe ont contribué aux bons résultats de FSI, notamment l’opérateur historique Trenitalia (181 million d’€ de bénéfice net) ainsi que le gestionnaire du réseau RFI (270 millions de bénéfice net).