Faiveley Transport prêt à céder son activité à l’américain Wabtec pour 1,7 milliard d’euros

Après Norbert Dentressangle, racheté par l’américain XPO, l’équipementier ferroviaire français Faiveley Transport a annoncé, à son tour, mener des discussions exclusives avec l’américain Wabtec Corporation.

L’équipementier ferroviaire français Faiveley Transport a annoncé le 27 juillet dernier mener des discussions avancées et exclusives avec l’américain Wabtec Corporation, sur la base d’une cession de la totalité du capital pour environ 1,7 milliard d’euros. Pour justifier l’intérêt stratégique de ce rapprochement, l’équipementier français dit être à la recherche de la taille critique pour pouvoir rivaliser avec la concurrence sur un marché en pleine concentration. Ce rapprochement envisagé avec l’ex-filiale de Westinghouse « donnerait naissance à un des tous premiers équipementiers ferroviaires mondiaux avec un chiffre d’affaires combiné d’environ 4 milliards d’euros et permettrait de renforcer les activités de Faiveley Transport à long terme », a expliqué Faiveley dans un communiqué de presse. Ce spécialiste des systèmes de freinage et de la climatisationprécise que « la famille Faiveley poursuivrait son engagement de long terme dans l’industrie ferroviaire en devenant un actionnaire de référence de Wabtec et en obtenant une représentation au conseil d’administration de Wabtec ». Faiveley compte 5 700 salariés et est présent dans 24 pays. En 2014, il a réalisé 1,05 milliard d’euros de chiffre d’affaires, soit près de trois fois moins que Wabtec (13 000 personnes dans vingt pays).

Un partenaire solide financièrement et sur le plan industriel

Faiveley fait valoir en outre que « compte tenu des complémentarités des deux sociétés, le groupe élargi bénéficierait d’un portefeuille d’activités renforcé et équilibré tant en termes de segment avec environ 45% du chiffres d’affaires réalisé dans le fret et 55 % dans le transit passager, que de répartition géographique (environ 50% du chiffre d’affaires en Amérique du Nord, 30% en Europe et 20% en Asie Pacifique) ». Ainsi, les activités passagers du groupe élargi représenteraient le double du périmètre actuel de Faiveley Transport, soit plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires.
Dans une interview accordée aux Echos, Stéphane Rambaud-Measson, l’actuel président du directoire et directeur général de Faiveley Transport qui deviendrait directeur général adjoint du groupe, et PDG de la nouvelle division Transit passager de Wabtec, déclare : « Pour le troisième opérateur européen que nous sommes et pour avoir les moyens de nous développer face à la consolidation accélérée de  notre secteur, de nous adosser à un partenaire solide financièrement et sur le plan industriel ».
Le secteur de l’industrie ferroviaire est en pleine mutation. Le constructeur français Alstom doit pour sa part racheter l’activité ferroviaire de l’américain General Electrics, et lui céder sa partie énergie. Les deux géants chinois CNR et CSR, viennent également de fusionner.