Accord salarial sur les trains régionaux en Allemagne

La concurrence sur le marché du trafic ferroviaire régional en Allemagne ne se fera plus sur les salaires.

Telle est la conséquence de l’accord qui vient d’être signé par la Deutsche Bahn et ses concurrents régionaux privés après plus de deux ans de négociations avec le syndicat EVG. Il prévoit en effet qu’à compter du 1er février prochain un salaire minimum soit introduit équivalant au salaire minimum perçu par les salariés de la compagnie publique. Compte tenu des primes ou des prestations sociales actuellement pratiquées, l’écart entre les rémunérations du secteur privé et celles du secteur public ne devrait pas dépasser 6,25 %.
Parmi les six opérateurs privés de trains régionaux en Allemagne ayant co-signé l’accord figurent les Français Keolis et Veolia Transport.


Il a été publié 6,5% mais c’était une coquille.