2013, année record pour Eurotunnel

Après une année 2012 favorisée par des événements exceptionnels (Jeux Olympiques de Londres et Jubilée de la Reine), le groupe Eurotunnel a encore amélioré ses résultats en 2013 en accroissant de 10% son chiffre d’affaires (12% en corrigeant les variations de change). Celui-ci passe pour la première fois le milliard d’euros (1,09 milliard contre 993 millions en 2012).

Le trafic des trains à grande vitesse (Eurostar) a augmenté de 2%, le nombre des passagers transportés franchissant la barre des 10 millions de voyageurs (10,13). Tous modes de transports confondus, plus de 20 millions de voyageurs ont emprunté le tunnel en 2013. Le trafic des navettes camions a en revanche reculé de 7%. Les bons résultats du groupe s’expliquent principalement par la forte croissance de sa filiale de fret ferroviaire Europorte dont le chiffre d’affaire atteint 238,5 millions, soit une progression de 13,8% sur 2012 (16% a change constant). Sur fond de levée des hypothèques tarifaires (le recours déposé par Eurostar visant une révision à la baisse des péages ayant été rejeté par la Commission intergouvernementale), Jacques Gounon, PDG d’Eurotunnel, s’est déclaré optimiste pour l’année 2014, celle du 20ème anniversaire de l’ouverture du tunnel sous la manche, soulignant que « le groupe confirme sa capacité à tirer parti de la reprise économique en Europe et, en particulier, au Royaume-Uni ».