Une initiative pour redynamiser l’exportation de matériel ferroviaire français

Ubifrance, l’agence française pour les investissements étrangers et « Fer de France », structure créée en 2012 pour stimuler l’activité d’un secteur réalisant plus de 30 milliards d’€ de chiffre d’affaires annuel, ont signé le 21 mars dernier une convention visant à accroître les synergies et la cohérence de l’action à l’internationale des entreprises ferroviaires françaises.

De fait, les exportations françaises de matériel ferroviaire marquent le pas depuis une dizaine d’années. Comme le rappelait à cette occasion la ministre du commerce extérieur Nicole Bricq, « la France était le troisième exportateur mondial en 2002 avec 8,1% de parts de marché ; dix ans plus tard, elle se retrouve seulement en 9ème position avec seulement 3,4% d’un marché qui progresse pourtant de 10% l’an ». Il s’agit donc de stopper ce décrochage, alors que la ministre estime à « plus de 11 milliards d’euros le potentiel exportateur de la filière ferroviaire d’ici à 10 ans ». Concrètement, un certain nombre d’actions vont être menées dans le cadre de la convention pour renforcer l’image de l’excellence française à l’international et la visibilité des marchés porteurs pour les acteurs de la filière ferroviaire française. Il s’agit notamment :
 
·      d’organiser des pavillons français sur les salons internationaux ;
·      de développer un site commun en anglais (www.french-rail-industry.com) où sont présentées 150 entreprises ;
·      de mettre en place un plateau technique export pour les entreprises ;
·      de promouvoir les Volontariats internationaux en entreprise (VIE) ;
·      de créer de « clubs Pays » pour mieux cibler la stratégie de la filière ferroviaire.