Haropa demande 40 millions d’euros à Bruxelles pour développer le transport multimodal et renforcer sa position

Les trois ports de Paris, du Havre et de Rouen réunis au sein d’Haropa, ont déposé des demandes de financement auprès de la Commission européenne à l’occasion du premier appel à propositions européen lancé dans le cadre du mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE). Ce programme d’investissement dans les infrastructures de transports est doté d’une enveloppe de 11,93 milliards d’euros.

Au total, les trois ports demandent plus de 40 millions d’euros à l’Europe pour le développement de l’accès fluvial à Port 2000, au Havre, et le développement de Port Seine-Métropole Ouest, à Paris, ainsi que pour divers travaux de modernisation et de fiabilisation. L’objectif étant de conforter la place d’Haropa au cœur des corridors européens de transports multimodaux. Par ailleurs, ces projets seront accompagnés d’une politique de soutien à la modernisation de la liaison ferroviaire Gisors-Serqueux, un projet porté par SNCF Réseau.