Le CSA publie une étude sur les Français et la concurrence dans le ferroviaire: la position de l’AFRA

Réalisé à la demande de l’Association française du rail (AFRA), le sondage conduit par l’institut CSA a été rendu public le 5 décembre. Lisez l’analyse qu’en fait l’AFRA.

« Les Français favorables à l’ouverture du marché ferroviaire« : lisez la position de l’AFRA.

Présentation synthétique de l’étude*:
En plein débat des Assises du ferroviaire, 70 % des sondés estiment qu’il s’agit d’une bonne chose,. Ce chiffre monte à 80 % chez les moins de 30 ans. Les Français croient en majorité que cette concurrence apportera une plus grande qualité et diversité de l’offre (promotions et offres fidélité / nouveaux services à bord des trains). Les principaux motifs d’insatisfaction des voyageurs à l’égard de la SNCF sont le nombre élevé de retards et de grèves et le prix trop élevé des billets.
Le défi pour les nouveaux entrants sur le marché est désormais de répondre à la forte attente de ces futurs clients. Le premier d’entre eux, Thello, lance une liaison nocturne Paris-Milan-Venise le 11 décembre.

*Sondage exclusif CSA/AFRA réalisé par téléphone les 11 et 12 octobre 2011 : « L’ouverture du marché ferroviaire en France ».
Echantillon national représentatif de 1011 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d’après la méthode des quotas (sexe, âge et profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération.